La maçonnerie est une étape très importante dans la construction ou la rénovation d’un bâtiment. Vous souhaitez en savoir plus sur les différents travaux à réaliser dans le domaine de la maçonnerie ? Vous avez un projet de construction ou d’aménagement extérieur et vous ne savez pas à qui vous adresser pour le concrétiser ? Cet article est fait pour vous.

Définition de la maçonnerie

La maçonnerie, c’est l’art de bâtir une structure par l’assemblage de différents matériaux : brique, pierre, carrelage, etc. Elle fait partie de ce qu’on appelle gros œuvre et est parmi les corps du métier très importants dans le domaine du bâtiment. C’est une technique à réaliser avec soin et précision, car c’est elle qui va conditionner la solidité, la pérennité et la durabilité de la structure toute entière. Pourtant, le savoir-faire dans ce domaine n’est pas donné à tout le monde. Seuls les maçons habilités maîtrisent les différentes techniques utilisées dans ce corps du métier.

Les domaines d’expertise d’un maçon

Le maçon est le premier intervenant dans la construction d’une maison. Son intervention fait suite à celle d’un terrassier qui a préparé le terrain. Il réalise les travaux de maçonnerie à partir des directives ou des plans du géomètre ou de l’architecte, tout en respectant les normes de construction en vigueur. Par ailleurs, un maçon peut également intervenir sur des chantiers de démolition, de rénovation et d’agrandissement.

– Travaux de maçonnerie en neuf

Le travail d’un maçon commence dès la mise en place des échafaudages et des fondations. Il coule les fondations et la dalle, réalise les tracés, le ferraillage et les repérages. Ensuite, il met en place l’ossature ou le squelette du bâtiment. Ce professionnel du bâtiment peut également réaliser les coffrages et des moulages pour les pièces en béton armé pour fabriquer des sols par exemple.

Il s’occupe du montage de différents éléments porteurs : dalles, poutrelles, cloisons, planchers, panneaux de façades, murs, etc. Le maçon doit également maîtriser la pose et le scellage de panneaux préfabriqués comme les corniches, les ébrasements, les linteaux et les escaliers. Il applique des enduits sur les murs intérieurs et extérieurs.

Le maçon maîtrise aussi la fabrication des éléments nécessaires au maintien et à la décoration de l’enveloppe du bâtiment : mortier, ciment, plâtre, résine… Selon le type du projet, il utilise différents types de matériaux de construction : briques, pierre, paille, torchis, bois, métaux, bétons, moellons et matériaux composites.

Dans certaines régions, le maçon peut faire office de charpentier et de couvreur en coordonnant les travaux de toiture.

– Travaux de maçonnerie dans le cadre d’un aménagement extérieur

Désormais, on entend parler de maçonnerie paysagère. Dans cette catégorie, le maçon effectue les travaux nécessaires à l’embellissement de paysage : création d’escaliers, de jardins, de terrasses, d’allées, de pavage, de piscines, etc. Au niveau du secteur public ou municipal, il est à même à réaliser l’aménagement de parcs, de terrains de sport, etc. Si vous cherchez une entreprise experte dans ce domaine au Québec, la compagnie Aménagement Leblanc à Sherbrooke est à votre service. Elle est spécialisée dans l’aménagement paysager dans les secteurs résidentiel et commercial.

– Travaux de maçonnerie dans le cadre d’une rénovation

Vous pouvez également faire appel à un maçon pour un projet de rénovation. Traitement des murs, réparation des fissures, rénovation des enduits, drainage, reprise de scellements… sont autant de techniques maîtrisées par le maçon. Il peut également prendre en main la modification ou l’agrandissement et la démolition d’un bâtiment existant (ajout d’étages, surélévation de toits). En cas d’un éboulement ou d’infiltration d’eau, le maçon est également en mesure d’effectuer tous les travaux de réparation et de réfection nécessaires.