Puisque le design extérieur augmente la valeur de votre demeure, alors il faut qu’il combine esthétisme et confort. De ce fait, tout comme le choix de la déco et du mobilier, celui du revêtement de sol tient également un rôle important. La possibilité en termes de matière est très vaste. Aussi, il en existe une large gamme, mais tout se joue en fonction des différents paramètres à mettre en œuvre et surtout de votre préférence.

Les critères de choix

La durabilité : dans la mesure où le sol extérieur s’expose aux différents chocs et aux intempéries, il convient donc de prendre compte de la résistance des matériaux utilisés. Du coup, mieux vaut opter pour les plus solides surtout s’il s’agit d’un lieu de passage fréquent comme l’allée de jardin ou l’entrée de garage.

La sécurité des usagers : certains matériaux deviennent brûlants à l’exposition au soleil, d’autres sont glissants en cas d’humidité, ce qui n’assure pas une protection optimale pour les enfants et les personnes âgées.

L’esthétique : faites en sorte que le revêtement de sol s’harmonise avec l’ensemble de la déco extérieure. Pensez également à consulter davantage le Plan Local d’Urbanisme de votre commune avant de faire un quelconque choix.

L’entretien : tout matériau n’a pas la même résistance aux produits de nettoyage. Cette contrainte est à prendre en compte. En outre, certains requièrent un entretien spécifique.

Le budget : pour faire simple, mesurez d’abord la surface du chantier. Ensuite, calculez le prix en fonction du matériau de votre choix. Sinon, vous avez également la possibilité de faire appel à un professionnel pour établir un devis précis.

La pose : après avoir choisi le matériau, vous pouvez définir si vous avez la possibilité de faire l’installation vous-même ou si vous avez besoin de solliciter les services d’un professionnel en aménagement extérieur. Cela génère une préparation de budget supplémentaire.

Les avantages et inconvénients de chaque revêtement de sol extérieur

Si c’est la première fois que vous allez poser un revêtement de sol extérieur, des travaux de terrassement sont indispensables. Ci-après les types de revêtements de sol à choisir avec leurs avantages et inconvénients respectifs :

Carrelage : Avec un niveau de résistance très élevé, il est disponible en divers dimensions, formes, coloris et motifs. Sa pose se fait sur un béton, donc nécessite des travaux conséquents ainsi qu’un budget important. Néanmoins, un nettoyage régulier avec de l’eau suffit pour son entretien.

Gazon synthétique : Une fois posée sur un lit de sable, cette matière en plastique se nettoie facilement à la brosse. Esthétique et classe, sa pose est facile. Par contre, le gazon synthétique est assez onéreux.

Dalle et pavé : En pierre naturelle ou en béton, leur pose sur un lit de sable est simple et économique. Ils sont résistants aux intempéries et leur entretien nécessite un jet d’eau d’un tuyau d’arrosage pour garder une allure esthétique. Mais malgré le nettoyage à haute pression, dalle et pavé noircissent avec le temps.

Lames en bois : leur pose se fait sur des lambourdes ou sur des plots, elles sont plutôt conseillées pour la terrasse. Vendues en plusieurs coloris, elles conviennent à tout type de décoration et tout style de maison. Leur entretien dépend de l’essence de bois choisie. Mais sachez que les modèles composites deviennent brûlants au soleil.

Caillebotis : Sa pose sur des lambourdes ou des plots est relativement facile et économique. Il convient parfaitement au jardin. Son entretien varie selon l’essence du bois. Par contre, il est d’une faible longévité.

Résine drainante : aussi appelée « moquette de pierre ». Elle est composée de résine et de granulats minéraux. Elle est connue pour sa perméabilité et son entretien est quasiment facile. Vous pouvez l’installer au bord d’une piscine, sa teinte procure une apparence naturelle. Cependant, sa pose présente une complexité et exige l’intervention d’un professionnel.

Il existe encore de nombreuses possibilités pour l’aménagement extérieur. Comme pour une terrasse, par exemple, il faut étudier davantage l’exposition de celle-ci avant son installation pour pouvoir en profiter en été comme en hiver.