Aloe vera : pourquoi et comment le cultiver chez soi ?

Ce n’est pas pour rien qu’on appelle l’Aloe Vera la plante aux mille vertus. En effet, il n’y a pas un jour qui passe où l’on n’entend pas parler de ses nombreux bienfaits que ce soit pour la santé, pour la peau ou pour les cheveux. Alors, pour en profiter vous aussi, découvrez dans cet article ses multiples bienfaits et comment cultiver l’Aloe vera chez vous.

Les atouts de l’Aloe vera pour la santé

Quand on parle d’Aloe vera, on fait surtout référence au gel qui est contenu dans ses grosses feuilles. Mais à part ce gel, cette plante contient également de l’eau, des enzymes, des acides aminés, des minéraux et des vitamines. Les principaux vertus qui font la réputation de l’Aloe vera sont ses propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires. Cette plante est également efficace contre les problèmes d’indigestion et de constipation. Pour cela, il suffit d’ingurgiter un verre de son jus que vous pouvez d’ailleurs concocter facilement. L’Aloe vera est également un excellent remède pour soulager les essoufflements et les toux liées aux crises d’asthmes. Et comme ce sont les voies respiratoires qui sont touchées, c’est donc la méthode par inhalation qui est la plus efficace. Il suffit de faire bouillir quelques feuilles de cette plante dans un peu d’eau et d’en respirer la vapeur.

L’Aloe vera pour la peau et les cheveux

L’Aloe vera est une plante très utilisée dans le domaine de la cosmétique. En effet, comme elle est riche en actifs exfoliants, elle permet de purifier, de nourrir et d’hydrater la peau. D’ailleurs, qui d’entre nous n’a pas encore concocté un masque ou un gommage fait maison à base d’Aloe vera pour prendre soin de son visage ? Beaucoup y ajoutent même d’autres ingrédients comme du lait de coco ou d’huiles essentielles pour plus d’efficacité. En plus de cela, cette plante est excellente pour traiter les réactions allergiques et les infections cutanées. Et en parlant toujours de peau, l’Aloe vera fait aussi partie des produits miracles pour combattre les pellicules. Grâce aux différents vitamines et minéraux qu’elle contient, elle permet d’hydrater le cuir chevelu.

Comment planter l’Aloe vera en pot ?

Planter l’Aloe vera chez soi n’est pas si compliqué que ça en a l’air. Elle pousse rapidement et est très facile à entretenir. Le plus facile à faire pousser est le rejet, qui est la mini plante rattachée à la tige principale.

-Comment faire ?

Avant tout, il vous faudra un pot de fleurs en argile, des gravillons, de la tourbe enrichie et de la terre. Disposez au fond du pot une couche de gravillons, suivie d’une couche de mélange de terre et de tourbe. Installez ensuite le rejet d’Aloe vera au centre, et recouvrez-le de terre. Tassez bien la terre et arrosez la plante avec un peu d’eau. L’Aloe vera est une plante grasse qui n’a pas besoin d’arrosage fréquent, car elle retient l’eau. Par conséquent, vous ne devrez l’arroser à nouveau que 8 à 10 jours après sa plantation. Pendant l’automne et l’hiver, tâchez de réduire l’arrosage et de ne le faire qu’une fois que le terreau ne soit vraiment sec en profondeur. En revanche, pendant l’été et le printemps où les plantes retrouvent généralement leur croissance, arrosez-le une fois par semaine. L’Aloe vera craint également les rayons de soleil direct. Installez tout simplement le pot à proximité d’une fenêtre de telle sorte que la plante puisse bénéficier de la lumière naturelle. Par ailleurs, vous pouvez installer le pot à l’extérieur. Toutefois, mettez-le bien à l’abri du vent et des rayons de soleil. L’Aloe vera est une plante très résistante, elle n’est généralement pas touchée par les insectes et les maladies. De ce fait, une plante adulte peut rapidement donner de nouvelles pousses et de drageons.